COUPE DE FRANCE mars 64 (quart de finale) RED STAR 93

COUPE DE FRANCE
BORDEAUX RED STAR
22 mars 64 (quart de finale)

Red Star, 1964
Giussepin, le gardien audonien intervient devant Robuschi.
Les autres joueurs du Red Star présents sur la photo : Jecker, Manzano
et le capitaine Davion. Au fond Couécou.

Si le public relativement nombreux (4 441 spectateurs payants) qui garnissait le stade de Nantes en ce froid et humide après-midi de mars, avait le sourire au coup de sifflet final, ce n'est certes pas grâce à l'action des 23 (22 joueurs plus l'arbitre, M. Faucheux) acteurs de ce quart de finale, Bordeaux (D 1) Red Star (D 2), mais plutôt parce qu'il avait suivi par haut-parleur les péripéties de la victoire nantaise à Marseille.
Le match fut en effet assez décousu et d'un conformisme ennuyeux. Bordeaux l'emportant somme toute logiquement sur un Red Star dont on attendit vainement l'exploit puisque chacun s'accordait pour dire que si les quarts de finale de la Coupe de France devaient donner lieu à une surprise elle viendrait des Parisiens.
Il serait injuste de dire que les Audoniens ne l'on pas frôlé cet exploit, ce serait faire fi d'une bonne vingtaine d'actions dangereuses ayant pour la plupart comme acteurs soit Rodighiero qui fut avec le Bordelais Couécou, le meilleur homme du match, soit Robinet très ardent ou Taillepierre. Hélas ! ces trois joueurs isolés et la plupart du temps lancés du milieu du terrain par Christian Oliver échouèrent à chaque fois.
Bordeaux eut presque constamment l'avantage territorial, le Red Star opérant fréquemment à six arrières et même plus, ne laissant en pointe que deux attaquants. L'équipe bordelaise apparut solide mais un peu lourde sur ses lignes arrières et peu inspirée à l'avant mis a part Couécou, Robuschi et parfois Gori. Ses buts obtenus, l'un à la 40ème minute (Robuschi que certains virent hors-jeu, reprenant de près un renvoi en manchette de l'excellent Giussepin consécutif à la réception d'un centre tir de Gori), sont heureux dans leurs réalisations qui sont les fruits d'actions collectives. Au Red Star les meilleurs joueurs, nous l'avons dit Rodighiero, Oliver, Robinet et l'excellent gardien de but Giussepin. A Bordeaux : Couécou, Robuschi, Gori par intermittence et le demi Baudet. Mauvais arbitrage de M. Faucheux.
Bordeaux sera finaliste malheureux de la Coupe de France 1964, battu par l'Olympique Lyonnais, 2-0 (deux buts de Nestor Combin)

Red Star, 1964
Couécou prend le meilleur sur Giussepin, second but bordelais

COUPE DE FRANCE 1964

Quarts de finale
Bordeaux (D 1) Red Star (D 2) : 2-0
Lyon (D 1) Lens (D 1) : 2-1
Nantes (D 1) Nice (D 2) : 4-1
Valenciennes (D 1) Rouen (D 1) : 1-0
Demi-finales
Lyon (D 1) Valenciennes (D 1) : 2-0
Bordeaux (D 1) Nantes (D 1) : 2-0
Finale
Lyon (D 1) Bordeaux (D 1) : 2-0

Documents Miroir-Sprint

© AllezRedStar.com

Retour à la page d'accueil