UNION SPORTIVE MUNICIPALE DE MALAKOFF  RED STAR 93

UNION SPORTIVE MUNICIPALE DE MALAKOFF

Date de fondation : 1945 (fusion de plusieurs clubs affiliés à la F.S.G.T.), sous l'impulsion de Gaby Choley.
Stade Marcel Cerdan, Boulevard de Stalingrad, 92240 Malakoff
Couleurs : bleu et rouge
Saison : 2001-2002 évolue en PH

Le club s'affilie à la F.F.F. en 1950 et dispute depuis ses rencontres au stade Marcel Cerdan. Le premier jour de gloire de ce stade fut, fin 1953, lors de la venue de la grande équipe de Hongrie, victorieuse quelques jours avant de l'Angleterre (6-3). La première défaite anglaise dans son fief.

Hongrie, 1953
La formation hongroise, sur le stade de Malakoff,
Debout : Lorant, Buzanski, Hidergkuti, Kocsis, Zacharias, Czibor, Boszik, Budaï.
Accroupis : Lantos, Puskas, Groscis

Malakoff prit son ascension, avec la venue d'un ancien coureur de 400 mètres haies, Yves Cros, comme entraîneur. Tout d'abord, champion de Paris, invaincu de la saison (DH), en 65-66 et gagne sa place en CFA (D 3), l'époque des frères Palauqui, de Pech (futur professionnel à Nantes). Malakoff restera à ce niveau jusqu'en 84-85, à l'exception d'une saison passée en D 2 (75-76).

Malakoff, 1968
Une formation de Malakoff (saison 68-69).
Debout : Pech, Squividant, Schneider, Romulad, Cataldi, Dellé.
Accroupis : J.C. Palauqui, Kédim, J.P. Palauqui, Bérangé, Cadiou.

Les joueurs des Hauts de Seine disputèrent, la finale du CFA en 74-75, devant près de 4 000 spectateurs payants, les Ahbate, Cadiou, Collat, Fercoq, Bérangé, Bocq s'inclinent 1-2, à Marcel Cerdan, avant de perdre, au retour, face à la réserve de Bastia 2-3. En 79-80, Cros prend sa retraite et laisse sa place au capitaine, Yvon Fercoq. De jeunes joueurs se font un "nom" : Jean-Pierre Orts (l'un des meilleurs buteurs de D2 , pendant de nombreuses saisons, dans divers clubs), Serge Besançon (futur audonien), les frères Belchior, Valente, Xavier Pérez (gardien, il joua, après la disparition du Red Star professionnel, en 1978).
En 91-92, Malakoff chuta en DH. Il y a quelques saisons, l'entraîneur fut : Robert Pintenat (photo).

Robert Pintenat

En Coupe de France : 16ème de finale (1968 1977 1981), 32ème de finale (1970, 1974, 1975, 1976, 1982). Voir sur le site : Malakoff Valenciennes, en 1977, en 32ème de finale à Saint-Ouen. A la fin du mois, Malakoff voudra renouer avec son passé.

© GV 2001

Archives           Retour à la page d'accueil