FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos  3 déc. 2021 22:30
LE RED STAR TOMBE LE LEADER, BOURG-EN-BRESSE : 2-1
RED STAR - BOURG-EN BRESSE : 2-1
But : Nilor 21e , Durand 65è- Eckmayer 26e
Le Red Star remonte à la 12ème avant le déplacement à Sedan, le 13 décembre.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  3 déc. 2021 10:42
LE GROUPE DU RED STAR FACE A BOURG EN BRESSE
Red Star : Ludovic Butelle, Paul Charruau – Aniss El Hriti, Nathanaël Dieng, Édouard Daillet, Stéphane Sparagna, Josué Homawoo – Moussa Guel, Mayoro Ndoye, Noah Cadiou, Cheikh Ndoye – Thibault Vialla, Damien Durand, Michaël Nilor, Pape Meissa Ba, Owen Maës

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 30 nov. 2021 17:30
COUPE DE FRANCE : RED STAR - MONACO, LE 18 OU LE 19 DECEMBRE
TIRAGE DU GROUPE AVEC LE RED STAR
Tirage au sort par Nedim Redmi et Vincent Gérard, deux membres de l'Equipe de France de handball
Matchs les 18 et 19 décembre
RED STAR - MONACO
La dernière confrontation date de 1977 !
SOCHAUX - NANTES
HAUTS-LYONNAIS ou BOURGOIN - BASTIA
LYON-LA-DUCHERE - SAINT-ETIENNE
ANDREZIEUX - MONTPELLIER
CANNES - DIJON
JURA SUD - SAINT-DENIS FC
ES CANNET - MARSEILLE

JOSEPHINE BAKER au Panthéon ... elle ne sera que la 6ème femme !
Une grande femme.
Freda Josephine McDonald, dite Joséphine Baker, est une chanteuse, danseuse, actrice, meneuse de revue et résistante française d’origine américaine, née le 3 juin 1906 à Saint-Louis (Missouri) et morte le 12 avril 1975 à Paris.
La photo, le 8 novembre 1953, elle donne à Saint-Ouen, le coup d'envoi du match de football, Red Star - Alès : 6-1, en D 2 (aujourd'hui L 2)

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 29 nov. 2021 19:19
LE GROUPE DU TIRAGE DU RED STAR

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 28 nov. 2021 09:49
GFC AJACCIO - RED STAR : 1-2, LE RED STAR DE NOUVEAU EN 32ÈMES DE FINALE
GFC Ajaccio (N3) - RED STAR (Nat.) : 1-2 (0-0).

DANS CORSE NET INFOS
Coupe de France : le GFCA s'incline face au Red Star
En ouvrant la marque un peu après l'heure de jeu le GFCA pouvait espérer créer la surprise face au Red Star. Mais la réaction a été immédiate. Et Durand en moins de 10 minutes ôtait tout espoir de qualification aux joueurs ajacciens.
Stade Ange-Casanova, GFC Ajaccio : 1 Red Star : 2 (0-0)
Buts pour le GFC Ajaccio : Cadiou (61e)
Pour le Red Star : Durand (65e, 74e)

GFCA
Fogacci, Duflos, Mendy, Filippi, Choplin, Khatiri puis Tomasi (83e), Ménard, Lesage, Khoser puid Touré (75e), Vieira, Ba-Sy
Red Star
Avognan, Grilo, Daillet, Tré puis M. Ndoye (17e), Ghabaoui puis El Hirthi (51e), C. NDoye, Cadiou, Benali puis Guel (69e), Durand, Maissa Ba, Nilor
Le Red Star escomptait bien faire valoir son rang en ce samedi après-midi pluvieux au stade Ange-Casanova face au GFCA qui lui comptait profiter de cet épisode de la coupe de France pour se rappeler au bon souvenir de ceux qui l'ont enterré avant l'heure.

Malgré plusieurs occasions franches du Red Star et et quelques belles opportunités ajacciennes les Audoniens et les joueurs du Gazelec sont rentrés aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Avec la pluie qui a rendu le terrain rapidement difficile il ne fallait s'attendre à de belles envolées de part et d'autre même si à l'heure de jeu, sur une belle inspiration, Kohser était tout proche de surprendre Avognan mais son lob finissait juste au dessus des cages du Red Star !
Ce n'était que partie remise pour le Gazelec qui trouvait la faille dans la défense audonienne sur un corner victorieusement transformé par Cadiou contre ses propres couleurs
Mais la joie des Ajacciens était de courte durée.
Moins de 4 minutes plus tard, sur un beau centre de Meïssa Ba, Durand plaçait une tête rageuse et remettait les deux équipes à égalité.
Déjà décisif sur cette action Durand récidivait à la 74e minute. Et de quelle façon !
Il récupérait le ballon dans la camp ajaccien, se débarrassait du dernier défenseur, dribblait Fogacci, le gardien du GFCA, et plaçait le ballon au fond des filets ajacciens malgré un angle très fermé !
Sur le coup les chances d'un bel exploit ajaccien s'envolaient même si les partenaires de Choplin jetaient toutes leurs forces dans la bataille pour tenter l'égalisation face à un Red Star qui finalement ne cédait pas.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 27 nov. 2021 11:00
GFC AJACCIO - RED STAR, LES GROUPES
RED STAR : William Avognan, Paul Charruau – Aniss El Hriti, Jason Tré, Nathanaël Dieng, Younès Ghabaoui, Édouard Daillet, Dylan Grilo – Moussa Guel, Mayoro Ndoye, Noah Cadiou, Cheikh Ndoye – Damien Durand, Hacène Benali, Michaël Nilor, Pape Meissa Ba

GFC AJACCIO : Cottes, Fogacci, Choplin, Filippi, Duflos, Menard, Mendy Lesage, Tomasi, Khatiri, Kohser, Vieira, Ba-Sy, De Peretti, Ducourtioux, Touré, Koné, Laurent

Hier soir, le leader de National et futur adversaire du Red Star, vendredi prochain, Bourg-en-Bresse s'est incliné 2-3 à Jura Sud (N 2)

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 23 nov. 2021 14:33
NOUVELLE DEFAITE DU RED STAR, CETTE FOIS A SETE : 1-2 - TOUS LES RESULTATS - LES PHOTOS DE VILLEMOMBLE - RED STAR
LES PHOTOS DE VILLEMOMBLE - RED STAR
La réserve (photo ci-dessous) obtient le match nul à Villemomble : 0-0
Le Red Star est 8ème.
Le reportage de Thierry Antoine : Go !

NATIONAL
Bourg-en-Bresse – Chambly : 3-1
Sète – RED STAR : 2-1
Saint-Brieuc – Cholet : 1-1
Sedan – Boulogne : 0-0
Avranches – Bastia-Borgo : 3-2
Créteil – Annecy : 0-1
Châteauroux – Orléans : 4-1
Le Mans – Villefranche : 0-2
Laval – Concarneau : 0-1

SÈTE - RED STAR 2-1 (0-1)
Buts. Sète : Sbai (56e), Jamouni (84e) ; Red Star : C. Ndoye (22e).
Red Star : Charruau - M. Ndoye, El Hriti, Daillet, Ghabaoui - Bosca (Guel, 66e), Dieng, C. Ndoye (cap.), Durand (Benali, 84e) - Vialla (Cadiou, 84e), Nilor (Meissa Ba, 77e). Entr. : Beye.

Le Red Star demeure dans la zone rouge avec 13 points
Bourg-en-Bresse, futur adversaire du Red Star est en tête avec 31 pts devant Annecy 30 pts et Villefranche 29 pts. ... le Red Star n'est qu'à seize points du podium avec neuf défaites sur quatorze rencontres.
Loin des espérances d'une remontée, en L 2, au mois de mai prochain. Actuellement ... le Red Star doit penser sortir de la zone rouge.

DANS LE MIDI LIBRE
Les hommes de Nicolas Guibal se sont imposés 2-1, ce vendredi 19 novembre, face au
Red Star pour la 14e journée de National.
En difficulté au classement, les deux équipes démarraient la rencontre avec intensité. Lescontacts étaient rudes et le pressing haut. Ce qui conduisait à une mauvaise relance sétoisepermettant à Durand de déborder et de centrer sur N’Doye qui, de la tête, plaçait le ballonhors de portée de Pappalardo (0-1, 22e). Le FC Sète tenait bien de réagir mais, trop brouillon, ne mettait pas la défense en danger. Hormis sur une frappe de Dzabana détournée par Charruau (45e+2).
La boulette du jour
Après la pause, le FC Sète haussait heureusement le ton. Après avoir chipé le ballon, Solvet faisait une percée dans l’axe et trouvait le poteau, mais Sbaï avait bien suivi et prolongeait au fond des filets (1-1, 56e).
Servi par Jarmouni, Sbaï envisageait ensuite le doublé mais sa frappe filait juste à côté de lalucarne (71e). Même constat pour Jarmouni, servi par Célestine face au but (73e). Ou encore Célestine, dont la tête à bout portant était repoussée par un Charruau particulièrement attentif (78e).
Malheureusement pour lui, le gardien parisien allait ensuite commettre la boulette de la soirée. Sur une sortie aérienne qui s’annonçait banale, il boxait le ballon vers l’arrière et Jarmouni, qui n’en demandait pas tant, n’avait plus qu’à marquer dans le but vide (2-1,
81e).
Dans les arrêts de jeu, Pappalardo intervenait sur une frappe de Ba (90e+1) et le FC Sète pouvait souffler, la remontée est confirmée.
JÉRÔME BELLUIRE
► FC Sète 34.........2
► Red Star.............1
Stade Louis-Michel
Environ 450 spectateurs
Mi-temps : 0-1
Arbitre : M. Rosier
Buts : Sbaï (56e), Jarmouni (81e) pour Sète, Cheikh N’Doye (22e) pour le Red Star
Avertissements : Solvet (11e), Sylla (16e), Jarmouni (85e) à Sète, Dieng (18e) au Red Star
Sète : Pappalardo, Baouia, Sylla, Seydi, Trémoulet, Solvet, Mané (Ahmed, 86e), Mannaï(Aboubakari, 61e), Sbaï (Koff i, 77e), Dzabana (Jarmouni, 61e), Célestine.
Red Star : Charruau, Daillet, Dieng, Ghabaoui, El Hriti, N’Doye Mayoro, N’Doye Cheikh, Bosca (Guel, 68e), Durand (Benali, 84e), Vialla (Cadiou, 84e), Nilor (Ba, 77e).

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 19 nov. 2021 10:33
LE GROUPE DU RED STAR A SETE
LE GROUPE DU RED STAR A SETE
Red Star : Ludovic Butelle, Paul Charruau – Aniss El Hriti, Nathanaël Dieng, Younès Ghabaoui, Édouard Daillet – Moussa Guel, Mayoro Ndoye, Noah Cadiou, Guillaume Bosca, Cheikh Ndoye – Thibault Vialla, Damien Durand, Hacène Benali, Michaël Nilor, Pape Meissa Ba.

MATCH AVANCE : BOURG-EN-BRESSE - CHAMBLY : 3-1
Le leader Bourg-en-Bresse poursuit son chemin en tête du classement. Les Bressans joueront leur prochain match, début décembre à Bauer

Dans Le Parisien
Laurent Pruneta
National : Beye, une vision de jeu trop ambitieuse pour le Red Star ?
Relégable après trois défaites consécutives, le Red Star joue déjà gros, ce vendredi, à Sète lors de la 14e journée de National. Arrivé avec des idées de jeu bien précises, le coach audonien va-t-il changer son fusil d’épaule et revenir à davantage de prudence ?
« Les équipes s’adaptent à nous et nous attaquent sur nos faiblesses ». Après la défaite (0-2) concédée, il y a 15 jours, contre Châteauroux -la 3e de suite depuis son investiture officielle comme entraîneur du Red Star-, le constat d’Habib Beye se voulait implacable. Si ses premiers matchs, dans la peau d’un intérimaire, avaient, à l’époque, laissé entrevoir un petit redressement, son équipe est retombée dans ses travers. Après la parenthèse représentée par Coupe de France à Esquelbecq (3-1), il y a déjà urgence pour le Red Star, redevenu relégable, ce vendredi à Sète. « Le process est long et la plaie de notre mauvais début de saison est toujours ouverte, estime Beye. Le 6-0 à Avranches ou notre victoire à Cholet, n’ont pas été un leurre sur nos manques. Quand on offre autant de cadeaux… On devrait être intransigeant dans la rigueur défensive et on ne l’est pas assez.»
Depuis sa prise de fonction, l’ex-pro utilise comme système de jeu préférentiel, une défense à trois avec deux pistons. Mais il change souvent en cours de matchs en repassant à quatre défenseurs comme à Créteil et face à Châteauroux, ce qui avait d’ailleurs amené un peu plus d’équilibre à l’équipe. La question est donc de savoir si Beye n’a pas une vision trop ambitieuse par rapport à la qualité moyenne de son équipe et à la réalité du National, un championnat âpre où il n’est pas souvent facile de produire du jeu.
« Ce qu’il demande est trop ambitieux pour le National, estime d’ailleurs un observateur avisé de ce championnat. Il regarde, je pense, beaucoup de matchs de haut niveau et il va piocher dans ce qu’il voit. Mais il n’a pas les joueurs pour, notamment concernant les pistons. Quand on regarde les spécificités de l’effectif du Red Star, c’est même incongru de jouer comme ça. Il faut des joueurs intelligents tactiquement détenteurs d’un vécu commun. Ce n’est pas le cas du Red Star. En National, Villefranche ou Bourg-en-Bresse jouent à trois derrière, mais, eux, ont les joueurs adaptés à ce système. Pour moi, le Red Star est mieux équilibré en 4-3-3 ou en 4-3-2-1. On va voir si Beye s’obstine ou s’adapte à la réalité du championnat car 15e, ce n’est pas la place où il devrait être.
Un recrutement au « rabais »
Le consultant de Canal + se heurte aux limites de son effectif. Pour les postes de pistons, essentiels dans un système à trois défenseurs axiaux, il doit ainsi bricoler. À droite, Mayoro Ndoye (milieu de terrain) et Édouard Daillet (défenseurs centraux) ont été utilisés comme Jason Trè apparu à la peine face à Châteauroux et remplacé à la pause. À gauche, l’offensif Guillaume Bosca a dû redescendre d’un cran. À l’intersaison, si la reconduction de Cheikh Ndoye et l’arrivée de l’ex gardien d’Angers Ludovic Butelle (qui ne joue plus depuis la défaite 6-0 à Annecy) ont bien impacté la masse salariale, le club a, en parallèle, été contraint de faire des économies. En conséquence, le Red Star a effectué un « recrutement au rabais » avec beaucoup de paris ou de joueurs en mal de temps de jeu tel Owen Maës. Les salaires des joueurs prêtés comme les attaquants Tokpa (1 but) et Nilor (1 match joué) sont presque intégralement pris en charge par Amiens et Lorient. S’il était pro à Nantes et Lorient, le défenseur central Josué Homawoo, 24 ans, était lui cantonné à la réserve.
Habib Beye est conscient des manques actuels de son équipe. Il continue match après match, à chercher la bonne formule même si sur certaines séquences, le Red Star était parvenu à se montrer séduisant face au Mans, Créteil, Châteauroux. Mais sans efficacité. « Mon travail, c’est de trouver des solutions dans le système et le choix des joueurs », reconnaît Beye. Le technicien aurait, sans doute, besoin de l’apport de nouveaux joueurs lors du prochain mercato pour aller vraiment au bout de ses idées de jeu.

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualités:

Page d'accueil