FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 15 juin 2019 22:41
DANS LA PRESSE - LE RED STAR EN FINALE DE LA COUPE DU 93 SENIOR - NANCY ET SOCHAUX RETROGRADES EN NATIONAL
DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Vincent Bordot, 44 ans, a officiellement été nommé entraîneur du Red Star, après huit saisons à l’Entente SSG. Il s’exprime pour la première fois.
Sans surprise, Vincent Bordot est l’homme sur lequel le Red Star a choisi de miser dans son opération reconquête. Comme évoqué depuis début mai, le club relégué en Ligue 2 a officiellement recruté, pour les deux prochaines saisons, l’entraîneur de 44 ans. Ce dernier reste sur une relégation en National 2 avec l’Entente Sannois-Saint-Gratien, où il sera resté huit ans. C’est regonflé à bloc qu’il aborde ce nouveau challenge avec son fidèle adjoint Jimmy Modeste.
Pourquoi votre arrivée a-t-elle mis autant de temps à être officialisée ?

VINCENT BORDOT. Ça ne m’a pas empêché de travailler (rire) ! Il fallait simplement que tout soit concret, bien mis en place, que les choses soient carrées.
Vous allez entraîner un club professionnel pour la première fois. La pression sera beaucoup plus forte que celle que vous avez connue…
Mais la pression, je me la mets tout seul ! Et puis elle existe dans n’importe quel club, dès le début de chaque saison. À l’Entente où il était question de maintien en National, comme au Red Star avec la remontée en tête.
C’est l’objectif qu’on vous a fixé ?
Qu’on s’est fixé avec le club. Mais on ne décrochera pas la montée en claquant des doigts. On doit reconstruire un effectif, travailler du mieux possible. Je connais le métier et j’ai bien conscience que je serai jugé sur mes résultats.
N’est-ce pas un peu surprenant que le Red Star vous choisisse alors que vous sortez d’une saison marquée par une relégation ?
Peut-être pour les gens de l’extérieur. Moi, je mesure le travail que j’ai réalisé pendant huit ans à l’Entente. On savait, dès le départ, que le maintien en National serait très compliqué, après deux accessions. Les dirigeants du Red Star ne se sont d’ailleurs pas arrêtés sur cette saison. Et puis regardez Julien Stéphan, il est bien descendu avec la réserve de Rennes de N 2 en N 3 en 2018 avant d’entraîner l’équipe première en Ligue 1 et de remporter la Coupe de France l’année suivante. Ma connaissance du National et de la région parisienne (NDLR : où il vit depuis près de 20 ans) a sans doute joué. Je pense aussi être un meilleur entraîneur qu’il y a un an. J’ai beaucoup appris cette année lors de ma formation (au brevet d’entraîneur professionnel de football obtenu récemment) sur le management, et le milieu pro.
C’est une aubaine pour vous de rejoindre ce club ?
Une vraie opportunité dans ma progression. C’est une étape importante par rapport à mes ambitions en tant que coach.
Avez-vous les pleins pouvoirs en matière de recrutement ?
On s’en occupe avec Axel Lablatinière (responsable du recrutement, ex-Angers, L 1). On valide ensemble les choix sportifs, l’équipe qu’on veut mettre en place. Après, c’est évidemment le président (Patrice Haddad) qui donne son aval sur le plan financier. Tout est fait en parfaite harmonie. On part très certainement sur 7-8 arrivées. On a ce qu’il faut au niveau des gardiens de but, avec Sébastien Rénot et Paul Charruau.
Gilles Tournoux

LE RED STAR EN FINALE DE LA COUPE DU 93 SENIOR
Les photos de la qualification en 1/2 devant Villepinte : 2-2 (4-3 aux tirs au but).
Reportage de Thierry Antoine : Go !

DECISION DE LA LIGUE
Rétrogradation en National de Nancy et Sochaux décidée par la Ligue (problèmes financier), les deux clubs font appel.
Si la décision était confirmée, le GFCO Ajaccio et Béziers seraient repêchés

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  9 juin 2019 22:05
RECRUE AU RED STAR, DIEGO MICHEL
UNE RECRUE AU RED STAR
Diego Michel. A 21 ans, le milieu de terrain offensif vient de réaliser deux saisons pleines avec le Vannes OC en National 3 (24 matchs, six buts) puis en National 2 (21 matchs, huit buts). Le joueur s'engage avec le Red Star

QUATRE DEPARTS DEJA
Grégoire Lefebvre, Omenuke Mfulu, Nicolas Douchez (arrêt) et Xavier Thomas (Laval, National)

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 21 mai 2019 18:02
LES PHOTOS DE TROIS MATCHS DU RED STAR
LES PHOTOS DE TROIS MATCHS DU RED STAR
La réserve qui brille avec son succès 8-1 sur Le Blanc-Mesnil, une belle façon de fêter la montée en R 1.
Reportage de Jacques Martin
Go !

Le reportage complet de Philippe Le Brech de la dernière prestation du Red Star, en L 2 : Go !

Et la montée des 17 ans, en R 1, succès sur le Racing 2-0. Les photos de Thierry Antoine : Go !

Photo de Saïd Arab, joueur de la réserve qui a effectué ses premiers pas en équipe première, à Niort - photo Philippe Le Brech -

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 20 mai 2019 21:17
LES 17 MONTENT EN R 1, EN PHOTOS
LES 17 ANS MONTENT EN R 1
Le reportage de Thierry Antoine : Go !

Voir les photos de Niort - Red Star, reportage de Philippe Le Brech : Go !

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 20 mai 2019 00:14
LES PHOTOS DE NIORT - RED STAR : 1-0
LES PHOTOS DE NIORT - RED STAR : 1-0
La première partie du reportage de Philippe Le Brech : Go !

LA RESERVE VICTORIEUSE
Vainqueur 8-1 du Blanc-Mesnil, si les 17 ans montent, les moins de 19 ans descendent

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 18 mai 2019 10:36
LA DEFAITE DU RED STAR A NIORT 0-1, DANS LA PRESSE
DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Le Red Star quitte la Ligue 2 la tête basse à Niort (1-0)
Pour le dernier match du Red Star en Ligue 2, le gardien Paul Charruau était titulaire pour la première fois de la saison.
Déjà relégué en National, le club francilien a subi la loi des Chamois niortais vendredi en clôture de la saison.
Le Red Star a donc perdu ses deux derniers matchs pour du beurre. Face au Paris FC (1-0), la semaine dernière, et à Niort ce vendredi soir en clôture de la Ligue 2. Relégué en National, un an après son retour dans le monde professionnel, le club de Saint-Ouen va pouvoir faire sa révolution estivale.
La nomination de Vincent Bordot sur le banc devrait notamment intervenir très vite. Le coach de 44 ans, faiseur de miracles à l’Entente SSG depuis huit ans en dépit de moyens limités, va se voir confier la délicate mission de remontée immédiate. Il devrait être secondé au recrutement par Axel Lablatinière qui a fait se preuves dans le domaine à Angers (L 1).
Le trio Bordot-Lablatinière-Tremski au boulot
Le nouveau duo devra tenir compte également des recommandations de Jeanne-Rose Tremski, productrice de télévision et manageuse sportive, qui s’est vue confier une mission d’audit du club par le président Patrice Haddad.
A l’heure où les joueurs débutent leurs vacances ce week-end, le staff version Bordot va devoir se mettre vite au boulot. Le chantier est vaste...
Stéphan Corby


NIORT - RED STAR : 1-0.
Mi-temps : 1-0.
Spectateurs : 3 613. Arbitre : M. Benchabane.
But : Koyalipou (11e).
Avertissements. Niort : Rivieyran (43e), Lebeau (63e), jacob (83e) ; Red Star : A . Diallo (40e), Mfulu (57e).
NIORT : Allagbe - Vion, Sans, Paro, Rivieyran - Louiserre, Koyalipou - Lebeau (Bena, 79e), Jacob, Grich (Djigla, 73e) - Dona Ddoh (cap.) (Dabasse, 83e). Entr. : Plancque.
RED STAR : Charruau - M. Ferreira, Tomas, F. Mendy, Kiki - Mfulu (cap.), Diakité, Sao (Arab, 72e), A. Diallo (I. Camara, 68e) - Abdeldjelil, Faucher (D. Camara, 58e). Entr. : Caminiti.

Photo Philippe Le Brech. Reportage à venir.
Mfulu, le capitaine et Charruau à l'entrée sur la pelouse

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 18 mai 2019 10:34
LE RED STAR QUITTE LA L2 AVEC UNE DEFAITE A NIORT 0-1
Niort - RED STAR : 1-0
Béziers - Nancy : 3-0
RC Lens - Orléans : 5-2
Auxerre - Valenciennes : 1-1
Troyes - AC Ajaccio : 0-0
Paris FC - GFC Ajaccio : 1-0
Châteauroux - Clermont Foot : 2-2
Sochaux - Grenoble : 3-1
Le Havre - Lorient : 2-3
Metz – Brest : 1-0

Metz et Brest, en L 1. Pré barrage : Paris FC - Lens (mardi) puis Troyes contre le vainqueur de mardi (vendredi)
Red Star et Béziers rétrogradés en National
Le GFCO Ajaccio jouera les barrages pour le maintien face au Mans, 3ème de National.
Chambly et Rodez accèdent à la L 2

Photo de Gilles Saillant, le stade de Niort, ce soir

Ecrit par : Gerard

 Flash Infos 17 mai 2019 09:42
FIN DE SAISON : NIORT - RED STAR - DANS LA PRESSE
LES GROUPES POUR LA DERNIERE DE LA SAISON
Red Star : Sébastien Rénot, Paul Charruau, Erwan Drais – Harouna Sy, Xavier Tomas, Matias Ferreira, David Kiki, Maxence Derrien, Formose Mendy – Grégoire Lefebvre, Omenuke Mfulu, Samba Diakité – Amadou Diallo, Oussama Abdeldjelil, Ismael Camara, Jordan Faucher, Moussa Sao, Saïd Arab, Demba Camara
absents : Edson Seidou, Grégory Berthier, Mamadou Bagayoko, Matthieu Fontaine (blessés), Malcolm Edjouma, Clément Chantôme, Nicolas Douchez, Emmanuel Bourgaud, Loïc Lapoussin (choix).
Niort : Allagbé, Pauchet – Sans, Vion, Paro, Rivieyran, Doukansy, Bai – Djigla, Louiserre, Jacob, Lebeau, Bena – Dona Ndoh, Autchanga, Koyalipou, Grich, Dabasse

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Annoncés au Red Star, l’entraîneur Vincent Bordot et le patron du recrutement Axel Lablatinière pourraient travailler avec Jeanne-Rose Tremski, aujourd’hui spécialisée dans le management sportif, missionnée pour réaliser un audit du club.
La fin de saison dès ce vendredi soir va accélérer les mouvements au Red Star. Au lendemain du dernier match (pour du beurre) à Niort, le président Patrice Haddad devrait officialiser le nouveau staff. Après un exercice marqué par une valse des entraîneurs (Brouard, Hadzibegic, Doukantie et Caminiti), la mission de l’opération remontée devrait être confiée à Vincent Bordot.
Comme révélé par leparisien.fr le 8 mai, le technicien de l’Entente SSG était la priorité des dirigeants. Il est jeune (44 ans), rompu aux exigences du championnat National, connaît parfaitement le contexte francilien et sera cet été titulaire du BEPF (brevet d’entraîneur professionnel de football). Bordot a annoncé son départ du club val d’oisien, où il officiait depuis huit ans, dès le 7 mai.
Le technicien arriverait au Red Star en même temps qu’Alex Lablatinière en charge, lui, du recrutement. L’ancien journaliste et agent de joueurs occupait ce poste de responsable à Angers (L1) jusqu’en février dernier où il a obtenu des résultats probants avec le directeur sportif Olivier Pickeu.
« Jeanne-Rose est là pour 1 ou 2 mois et plus si affinités », précise le président Patrice Haddad
En attendant l’arrivée du duo Bordot-Lablatinière, un autre visage a déjà fait son apparition au Red Star. Il s’agit de celui de Jeanne-Rose Tremski (48 ans), missionnée pour effectuer un audit du club relégué de Ligue 2. Productrice de télévision (Un Gars Une Fille, Célibataires), cette connaissance du président-producteur Haddad (patron de Première Heure) s’est orientée il y a trois ans vers le sport.
Elle a ouvert une salle de boxe et de sport avenue de Wagram à Paris et créé une société de gestion, conseil, droit d’images et management sportif. C’est à ce titre qu’elle débarque au Red Star. Jeanne-Rose Tremski n’a d’ailleurs pas tardé à se mettre au travail puisque c’est elle qui organise et effectue les entretiens individuels avec les joueurs.
Si certains la voyaient promise à un poste de manageuse sportive, occupé pour l’heure par Souleymane Camara appelé à se recentrer sur l’Association, Patrice Haddad précise : « Il n’y aura plus de manageur sportif . Jeanne-Rose est là pour 1 ou 2 mois et plus si affinités... »
Un an et demi après le départ de Pauline Gamerre, directrice générale du club pendant 8 ans et désormais en poste à la Fédération française de football, une autre femme pourrait donc être amenée à se faire une place au sein du Red Star.



Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualités:

Page d'accueil