FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 28 mai 2023 12:24
UNE VICTOIRE 2-0 SUR SAINT-BRIEUC ... ET UNE SAISON DE PLUS EN NATIONAL
UNE VICTOIRE 2-0 SUR SAINT-BRIEUC ... ET UNE SAISON DE PLUS EN NATIONAL
Les quatre formations de tête ont gagné du coup rien ne change, Concarneau, pour la première fois de son existence jouera en L 2 (à Brest, Lorient ou Vannes) tout comme Dunkerque qui retrouve la L 2, une saison après sa descente.
Le Red Star et Martigues échouent de deux points. Beaucoup de regrets pour les deux formations, la défaite devant Cholet pour le Red Star et celle de Martigues devant Borgo, dans la dernière ligne droite ... ont coûté cher.
Mauvaise surprise pour Nancy, la descente en N 2 avec perte du statut professionnel. Les Lorrains descendent avec Bourg-en-Bresse, Saint-Brieuc, Le Puy, Paris 13 Atletico et Borgo

Cheikh N'Doye auteur des deux buts de l'Etoile Rouge

Dans la presse
Dans Le Parisien Internet
par Arnaud Detout
National : malgré la victoire, le Red Star ne monte pas en Ligue 2
Vainqueur de Saint-Brieuc (2-0) ce vendredi soir lors de la dernière journée de National, le Red Star termine sur le podium mais ne montera pas en L2 en raison des succès de Concarneau et de Dunkerque.
Il n’y a pas eu de miracle ce vendredi soir au stade Bauer. L’ambition de retrouver la L2 après l’avoir quittée en 2019 est remise à au moins une année supplémentaire. En ballottage défavorable avant la montée la dernière journée de National, le Red Star a pourtant fait le job en l’emportant (2-0) aux dépens de Saint-Brieuc, devant son patron américain Josh Wender, propriétaire de 777 Partners qui a racheté le club de Saint-Ouen la saison dernière. Mais la formation de Seine-Saint-Denis devait compter sur un faux pas de Dunkerque ou de Concarneau. Les deux formations se sont imposées devant respectivement Le Mans (2-3) et Orléans (1-2) pour terminer aux deux premières places synonymes d’accession en L2.
Pourtant le stade Bauer a vibré. Un peu lors du premier acte lorsque le capitaine du Red Star Cheikh Ndoye, reconverti avant-centre comme lors de certains matchs cette saison, ouvre le score d’une astucieuse talonnade après un tir de Hacene Benali (1-0, 35e). Au même moment, Concarneau et Dunkerque, qui mènent au score semblent sur la voie royale.
Un espoir de courte durée
Mais changement de décor après la pause. Orléans égalise contre Concarneau puis Le Mans fait de même contre Dunkerque. Une énorme clameur descend alors des tribunes à la 66e minute pour célébrer l’égalisation mancelle. Les supporters sont en transe avec un œil sur le match et l’autre sur leur smartphone en espérant des résultats favorables. Mais Concarneau et Dunkerque appuient sur l’accélérateur et inscrivent le but de la victoire. Le rêve est passé. Cheikh Ndoye inscrit un doublé anecdotique dans le temps additionnel.
Le Red Star échoue donc aux portes de la L2. Si le jeu pratiqué a été plutôt chatoyant, les joueurs audoniens paient leur inefficacité à domicile en présentant un bilan de 6 défaites dont trois contre des mal-classés (Avranches, Le Puy et Cholet il y a deux semaines). Les quelques unités manquantes sont à chercher dans ces résultats-là. Même si les moyens étaient moins conséquents que ceux de Versailles, la déception est réelle.
Au coup de sifflet final, les joueurs restent plusieurs minutes sur la pelouse devant la tribune Rino Della Negra, celle des supporters ultras audoniens. Cheikh Ndoye et ses coéquipiers ont été acclamés tandis que le président Patrice Haddad a été une nouvelle fois pris par à partir par les Ultras qui demandent sa démission. L’entraîneur Habib Beye a, lui, étreint ses joueurs un à un comme un air d’au revoir. Sous contrat jusqu’en juin 2024, il pourrait peut-être s’arrêter. « Je ne parle pas à chaud, j’ai besoin d’évacuer, ce n’est pas le moment d’en parler », a-t-il déclaré. L’ancien défenseur de l’OM s’est en revanche montré plus disert sur la saison de son équipe. « L’objectif commun n’a pas été rempli mais ma satisfaction est d’avoir vu mon équipe progresser et pratiquer du beau jeu. C’est très important pour moi. Une dizaine de joueurs ont pleuré dans mes bras pour remercier le staff. Je suis fier d’eux et je les aime. C’était très fort émotionnellement. »

RED STAR - SAINT-BRIEUC : 2-0 (1-0).
Spectateurs : 3000.
Arbitre : M. Delpech.
Buts. Red Star : C. Ndoye (35e, 90e + 1).
Avertissements. Red Star : Doucouré (51e) Meyapya (66e) ; Saint-Brieuc : Gomis (60e), Nouri (62e).
Red Star : Butelle - Doucouré, Meyapya, Kouagba, Hachem - Dembi, Slimani - K. Cissé (Seridor, 90e + 2), Ifnaoui, Benali - C. Ndoye. Entr. : Beye.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 26 mai 2023 23:23
RED STAR - SAINT-BRIEUC : 2-0
RED STAR - SAINT-BRIEUC : 2-0
LE MANS - DUNKERQUE : 2-2
ORLEANS - CONCARNEAU : 1-2
MARTIGUES - VERSAILLES : 4-3

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 26 mai 2023 15:53
AVANT RED STAR - SAINT-BRIEUC
AVANT RED STAR - SAINT-BRIEUC
Dans Le Parisine
Arnaud Detout
« On n’a pas notre destin en main mais... » : que doit faire le Red Star pour accéder à la Ligue 2 ?
La formation francilienne reçoit Saint-Brieuc, ce vendredi soir (21 heures), pour la dernière journée de National. Les Audoniens doivent l’emporter et compter sur un faux pas de Concarneau (1er) ou Dunkerque (2e) pour monter en L2.
C’est l’épilogue ce vendredi soir du National. Un championnat haletant qui a tenu toutes ses promesses mais qui n’a pas encore livré toutes ses vérités. Notamment pour le Red Star, l’une des trois formations franciliennes. Si le Paris 13 Atletico est déjà relégué en N2 et Versailles en roue libre (5e et trois revers d’affilée), le Red Star peut toujours espérer accéder à la L2. Il reste 90 minutes aux Audoniens pour s’arracher et remporter une 17e victoire avant de... croiser les doigts.
Le Red Star doit en effet compter sur une contreperformance des deux coleaders Concarneau (1er) et Dunkerque (2e) qui se déplacent respectivement à Orléans (8e) et au Mans (10e). Les hommes de Habib Beye, à égalité de points avec Martigues (mais avec un goal-average particulier favorable) accusent deux longueurs de retard sur la tête. Pour composter un des deux tickets pour la L2, ils doivent en plus de leur victoire compter sur une défaite de Concarneau ou un nul ou une défaite de Dunkerque. Une égalité à trois (sauf si elle concerne Martigues et Dunkerque) ou à quatre serait fatale au Red Star.
La marge de manœuvre est faible mais l’espoir existe. Qui aurait pu prédire par exemple une lourde défaite (3-0) du leader Martigues, vendredi dernier, chez la lanterne rouge Borgo déjà reléguée en N2 ? Ce championnat fou pourrait réserver de nouvelles surprises ce vendredi soir sur les coups de 23 heures.
« On va vivre une soirée exceptionnelle »
Après avoir gâché de nombreuses possibilités de se hisser à l’une des deux premières places, le Red Star s’offrira-t-il une nouvelle et dernière opportunité ? Battus à domicile par Cholet (1-2), le 12 mai dernier, alors qu’ils avaient une chance en or massif de prendre le commandement du National, les Audoniens se sont relevés vendredi dernier en l’emportant en fin de match à Châteauroux (0-1).

« J’avais demandé à mes garçons il y a quelques semaines de disputer 6 finales et de remporter 6 matchs. Dans ce parcours on a perdu face à Cholet à la dernière minute mais mes garçons se sont très vite reconcentrés sur notre objectif de gagner à Châteauroux pour s’offrir un immense moment à Bauer vendredi, avait déclaré l’entraîneur Habib Beye après le succès de son équipe dans le Berry. D’accord, on n’a pas notre destin en main mais, au fond, on va vivre une soirée exceptionnelle car il y a une perspective de rallier la L2. Les garçons sont allés la chercher au courage et à l’abnégation. »
Les 3000 spectateurs attendus au stade Bauer face à Saint-Brieuc, déjà relégué, auront un œil sur le terrain et l’autre sur leur smartphone pour suivre l’évolution des scores ailleurs. Suspense garanti.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 23 mai 2023 21:43
LES PHOTOS DE CHÂTEAUROUX - RED STAR : 0-1
LES PHOTOS DE CHÂTEAUROUX - RED STAR : 0-1
Le reportage de Philippe Le Brech
Go !

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 21 mai 2023 21:00
APRES SON SUCCES A CHÂTEAUROUX 1-0, LE RED STAR DOIT BATTRE SAINT-BRIEUC ET ESPERER UNE CONTRE PERFORMANCE DE CONCARNEAU OU DE DUNKERQUE
Châteauroux - Red Star : 0-1
But : Ikanga : 87ème
Borgo - Martigues : 3-0
Concarneau - Bourg-en-Bresse : 3-2
Dunkerque - Orléans : 3-1
Saint-Brieuc - Sedan : 2-1
Villefranche - Le Mans : 1-0
Nancy - Le Puy : 1-2
Cholet - Paris 13 Atletico : 1-0
Versailles - Avranches : 0-3

Dernière journée, vendredi prochain, le Red Star reçoit Saint-Brieuc qui peut encore se sauver de la descente.
Pour monter le Red Star doit battre Saint-Brieuc. Dunkerque doit être tenu en échec au Mans ou être battu. Un nul de Concarneau à Orléans suffit aux Bretons pour monter !

DANS LA PRESSE
Le Parisien Internet par Laurent Pruneta
« On voulait une finale, on l’a » : Habib Beye et le Red Star toujours en lice pour monter en Ligue 2
Le Red Star s’est imposé à Châteauroux (1-0), ce vendredi, lors de l’avant-dernière journée de National. Pour monter en L2, il devra battre Saint-Brieuc vendredi prochain tout en tablant sur un faux pas de Dunkerque et/ou Concarneau.
Le Red Star est passé par toutes les émotions dans les dernières minutes de cette avant-dernière journée de National encore totalement folle. Poussés par sa centaine de supporters au stade Gaston-Petit de Châteauroux, les joueurs de Habib Beye avaient enfin réussi à marquer sur un centre de Damien Durand repris par Jovany Ikanga (0-1, 87e), deux entrants. C’est le 9e but pour l’enfant du club, révélation de la saison. Mais dans le temps additionnel, Concarneau a arraché la victoire face à Bourg-en-Bresse (3-2, 90e + 4). Un but qui change la donne pour le Red Star.
Vainqueur d’Orléans (3-1), Dunkerque est le nouveau leader à égalité de points avec Concarneau. Le Red Star, 3e suit à deux points, à égalité avec Martigues, l’ancien leader qui a subi une incroyable défaite chez le dernier Borgo (3-0).
Il faudra s’imposer face à Saint-Brieuc à Bauer
La dernière journée s’annonce donc sous tension. Dunkerque qui ira au Mans et Concarneau qui se rendra à Orléans, deux équipes déjà sauvées, ont leur destin en main. Une victoire et ils seront tous les deux en Ligue 2. Le Red Star qui possède l’avantage du goal-average particulier sur Dunkerque mais pas sur Concarneau, devra donc battre obligatoirement Saint-Brieuc, 15e mais qui peut encore se sauver, tout en espérant un faux pas des deux premiers. Pas simple comme scénario mais cette fin de saison a déjà réservé tellement de surprises que tout semble encore possible.
« Les garçons ont dominé le match globalement, ils ont montré beaucoup d’abnégation pour aller chercher leur destin, se félicite Habib Beye. Le 30 juin 2022, lors de la reprise de l’entraînement, j’avais dit aux joueurs que ce championnat se jouerait à la dernière minute de la dernière journée le 26 mai 2023. Si on est encore là, c’est fantastique. Cette fin de championnat va être incroyable. On est très content car on ne s’occupe que de nous. On voulait une finale, on l’a. Notre saison est déjà magnifique, bien sûr qu’on voudrait maintenant l’apothéose, monter en L2 qui est l’objectif du club. Il faut ponctuer cette saison par une victoire contre Saint-Brieuc et après, on verra ce qui se passera. Comme j’ai dit aux garçons, on aura ce qu’on mérite. Mais on va s’offrir une semaine de travail où tout le monde sera focus sur un objectif. »
CHÂTEAUROUX - RED STAR 0-1 (0-1).
But. Ikanga (87e).
Red Star : Butelle - Meyapya, Kouagba, Homawoo (Seridor, 66e) - K. Cissé (Macalou, 80e), Slimani, (Ikanga, 66e) Dembi, Hachem - Ifnaoui - Ndoye (cap.), Benali (Durand, 75e). Entr. : Beye.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 19 mai 2023 10:22
LES GROUPES DU RED STAR ET DE CHÂTEAUROUUX, CE SOIR, A 21 H
LE GROUPE DU RED STAR
Ludovic Butelle, William Avognan – Blondon Meyapya, Ryad Hachem, Evens Seridor, Josué Homawoo, Loïc Kouagba – Merwan Ifnaoui, Rayan Slimani, Cheikh Ndoye, Fred Dembi – Damien Durand, Kémo Cissé, Issouf Macalou, Jovany Ikanga, Hacène Benali

LE GROUPE DE CHÂTEAUROUX
2 AHOUSSOU, 6 BASQUE, 8 MEXIQUE, 9 NDOUR, 11 THIO, 13 MBENGUE, 14 DAHAM, 16 DIARRA 17 FOUDA, 21 CANELHAS, 24 VILTARD, 26 ROUX, 27 YOUSSOUF, 30 PLUMAIN, 33 MAZIKOU, 34 VERDIER.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 17 mai 2023 21:08
TRISTE NOUVELLE, JACQUES MOUILLERON NOUS A QUITTE - LES PHOTOS DE RED STAR - CHOLET : 1-2
TRISTE NOUVELLE, JACQUES MOUILLERON, NOUS A QUITTE
L'ancien joueur du Red Star, en D 1(1971-1973) vient de nous quitter à 82 ans le 12 mai. Le défenseur avait porté également les maillots de Limoges, Angers et Caen avant d'entraîné le club normand.

LES PHOTOS DE RED STAR - CHOLET : 1-2
Go !

Match en retard
Martigues - Nancy : 1-1

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 13 mai 2023 00:21
NOUVELLE DESILLUSION A BAUER : RED STAR - CHOLET : 1-2
NOUVELLE DESILLUSION A BAUER : RED STAR - CHOLET : 1-2
Le Red Star a joué petit bras, un arbitrage médiocre, Cholet marque dans les arrêts de jeu, de la première période sur penalty transformé par Fatar. Le Red Star revient en seconde période avec plus d'envie et égalise par Doucouré (57ème) avant de se faire expulser un quart plus tard. Dans les ultimes minutes , le Red Star subit les attaques de Cholet. Les visiteurs trouvent la faille à la 90ème + 3 par Mosset. Le Red Star perd le match ... et si à la fin, un point manquait que de regret.
Surtout que la soirée aurait pu-être très favorable, Concarneau échouait face à une formation condamnée, Le Puy (1-2) et Dunkerque obtenait un nul (1-1) à Bourg-en-Bresse.
Martigues reçoit Nancy, lundi.
A l'heure actuelle, Martigues, Concarneau et Dunkerque ont 56 pts et deux points d'avance sur le Red Star.

LES AUTRES RESULTATS
Paris 13 Atletico - Versailles : 1-0
Sedan - Châteauroux : 3-2
Villefranche - Saint-Brieuc : 5-1
Avranches - Borgo 3-1

Prochain match du Red Star à Châteauroux qui a besoin de points pour se sauver. Concarneau accueille Bourg-en-Bresse et Dunkerque - Orléans. Martigues se déplacera à Borgo

Dans Le Parisien Internet
National : Battu par Cholet (1-2), le Red Star gâche l’opportunité de prendre la tête
La formation de Seine-Saint-Denis a raté ce vendredi soir une belle occasion de prendre le commandement du National en s’inclinant à domicile face à Cholet lors de la 32e journée. Les espoirs de montée en L2 se réduisent considérablement.
On entre dans la dernière minute du temps additionnel. Alors que le score est de parité (1-1), le Red Star, en infériorité numérique mais poussé par son formidable public, se rue à l’attaque pour inscrire un 2e but synonyme de première place au classement car les résultats leur sont favorables avec le revers de Concarneau (battu 2-1 au Puy) et le nul de Dunkerque (1-1 à Bourg-Péronnas). Mais les Choletais récupèrent le ballon et se lancent dans une contre-attaque éclair conclut en deux temps par Mosset (1-2, 90e + 4). Les Audoniens sont abattus. Les espoirs de montées en L2 se sont sans doute envolés ce vendredi soir au stade Bauer lors de l’antépénultième journée de National.
Une fois de plus, les hommes d’Habib Beye ont craqué contre une équipe qui joue le maintien au stade Bauer. C’est, en effet la 3e défaite à domicile depuis un mois et demi à domicile après celle contre Avranches (1-2) et Le Puy (2-3). Sans doute celle de trop. Fort pourtant d’une série de 3 victoires dont la dernière à Versailles (0-3), le Red Star se créent les meilleures occasions lors d’un premier acte plutôt maîtrisé face à Cholet qui reste sur 6 matchs sans victoires (2 nuls et 4 défaites). Benali (34e), El Hriti (45e) et Doucouré sur le poteau manquent l’occasion d’ouvrir le score. Benali sort, lui, sur blessure après un tacle appuyé d’un défenseur des Choletais.
Doucouré buteur puis exclu
Sur un corner durant le temps additionnel du premier acte, les Choletais bénéficient d’un pénalty pour une faute de Homawoo sur Matondo. Un pénalty contesté par les Audoniens après une faute similaire sur Fall dans la surface choletaise une poignée de minute plus tôt. Fatar le transforme (0-1, 45e +3e). Plus conquérant au retour des vestiaires, le Red Star rate l’égalisation sur un tir de Kanga détourné en corner par Valette (50e) avant de trouver enfin la faille sur une frappe dans la lucarne de Doucouré (1-1, 57e).
Le milieu audonien se fait expulser un quart plus tard et laisse ses coéquipiers en infériorité numérique. Après une magnifique parade sur une tentative de Jarju (85e) puis un tir qui s’écrase sur son montant, Butelle doit s’incliner sur la frappe en deux temps de Mosset au bout du temps additionnel. Cruel.
« C’est l’histoire de notre saison. A chaque fois qu’on peut basculer dans les deux premières places, on n’y arrive pas, souffle l’entraîneur Habib Beye. Les garçons se sont battus et ont tout tenté même s’ils ont fait preuve de naïveté sur le second but de nos adversaires. On a aussi manqué de justesse. Il y a de la déception car on voulait gagner ce match. Ensuite il y a un sentiment d’injustice par rapport à certaines décisions… Il faut maintenant se nettoyer les têtes et ne pas se désunir. Il reste 6 points à prendre. L’objectif est toujours possible. » A deux journées de la fin, le Red Star accuse deux longueurs de retard sur le trio de tête composé de Martigues (qui jouera lundi contre Nancy), Concarneau et Dunkerque.

La feuille de match
RED STAR - CHOLET : 1-2 (0-1). Spectateurs : 3000. Arbitre : M. Rosier.
Buts. Red Star : Doucouré (57e) ; Cholet : Fatar (45e + 3), Mosset (90e + 4).
Avertissements. Red Star : Doucouré (45e + 1), C. Ndoye (85e) ; Cholet : Gbegnon (16e), Fatar (45e + 4), Gameiro (73e), Renaud (76e).
Expulsion. Red Star : Doucouré (71e).
Red Star : Butelle - Meyapya, Kouagba (cap.), Homawoo - Doucouré, Dembi, Hachem (C. Ndoye, 70e), El Hriti (Macalou, 62e) - Ifnaoui - Benali (Fall, 43e), Ikanga. Entr. : Beye.

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualits:

Page d'accueil