VALENCE - ADVERSAIRE DU RED STAR 93
Logo Valence

VALENCE A.S.O.A.

Valence ne remontera pas en D2 cette saison. Les Valentinois un peu à l'image du Red Star, la saison dernière payent les parcours dans les deux coupes.
Après un début de championnat, plus catastrophique que celui des Audoniens, la saison dernière, Valence était revenu dans la course à la montée en D2, au début de l'hiver.
Les fatigues accumulées face aux cylindrées de D1, Monaco, Nantes, Strasbourg ont eu raison des hommes de Didier Notheaux.
Depuis plusieurs matchs, Valence subit des revers, à l'exemple de celui de samedi dernier sur son terrain devant Valenciennes 0-1.
Les joueurs de la Drôme viennent de glisser à la 10ème place du classement, mais avec 42 points, le maintien est assuré.
Dès à présent, l'objectif des dirigeants du club est de rebâtir une formation qui n'aura plus le droit à l'erreur en 2001-2002.
Divers joueurs du Red Star ont porté le maillot de Valence, citons : Vincent Yazmadjian, Tarek Bouabdellah et Jean-Marc Authié.
Le parcours à l'extérieur de Valence est le suivant :
5 victoires 3 nuls 8 défaites (17 buts pour 18 contre)
Meilleur buteur : Marc Eric Gueï ( 10 buts), un joueur prêté par Montpellier. Valence a passé un contrat de partenariat avec le club de Louis Nicollin.
Le joueur, le plus connu de la formation est Eric Assadourian, international arménien qui a évolué notamment à Toulouse, Guingamp, Lille, Lyon et Beauvais.
L'entraîneur, Didier Notheaux, un Normand a joué à Rouen, Lens, Rennes puis a terminé sa carrière en joueur-entraîneur à Lisieux, avec déjà un exploit en Coupe de France, en 1982, l'élimination de Lille. Il a ensuite entraîné de nombreuses formations de D1 et de D2 : Le Havre, Mulhouse, Reims, Rennes, Valence (une première fois 93-95), Sochaux et aussi le Burkina Faso. A repris en main, l'équipe première de Valence à la fin de l'été 2000.
A signaler, que l'un des meilleurs joueurs de D2, le Lorientais Verges Napoles Elie Kroupi évoluait la saison dernière dans ce club.
G. Valck

Suite...

Tarek Bouabdellah
Tarek Bouabdellah (94-96), entouré de Sylvain Noël et Raphaël Vasquez

Page Suivante         Retour à la page d'accueil